Famille-solo.fr forum

Créations littéraires » États d'âme / Exutoire F*** la déprime

Super Solo

rank_5.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 17/07/2017

Messages: 915

Le 23/04/2018 à 20h46
Reprise du message précédent

Le téléphone pleure ...
Et à chaque sonnerie c’est l’heure
L’heure de déballer, de vider ...
Tout sauf exorciser

Parce que je suis moi
Avec ma fierté mon égo et mes émois
Parce qu’il est lui
Avec son indépendance son allure et tout ce qui s’en suit ...

Lâcher , vivre l’instant sans se projeter
Est-ce comme cela que l’on arrive à aimer ?
Profiter et arrêter de tout questionner ?
Mais arriverais je ainsi à fonctionner ?

Mettre l’avenir en direction assistée
Mais où est le pilote automatique ?
Laisser mon âme et mon corps voguer
Ne serait-ce pas pathétique...

Parce que c’est moi, avec mes valeurs
Que certaines limites sont un crève cœur
Que je doive garder la maîtrise et le contrôle
Parce que c’est là mon meilleure rôle ...

Et si ce n’etait qu’un manque de confiance
Qu’une telle rencontre était une vraie chance
Et si je ne m’aimais pas assez
Pour refuser de me laisser aller ...

Le verbe est mon allié pour avancer
Mais chaque mot me fait redouter
Parce que je ne suis que moi
Être pathétique même si de bon aloi ...

Me regarder m’analyser et m’autopsier
Tel un livre ouvert il a su regarder
Le regarder l’écouter le transpirer
Le comprendre l’attendre l'ai-je assez fait ?


Phoenix renaît ... Grâce à Icare qui fait ce qui lui plaît ...
   
Visiteur

Solo Inactif

rank_0.png

Avatar

Groupe: Visiteur

Le 25/04/2018 à 16h29
Phoenix:

Parce que je suis moi
Avec ma fierté mon égo et mes émois
Parce qu’il est lui
Avec son indépendance son allure et tout ce qui s’en suit ...

Lâcher , vivre l’instant sans se projeter
Est-ce comme cela que l’on arrive à aimer ?
Profiter et arrêter de tout questionner ?
Mais arriverais je ainsi à fonctionner ?



ne plus se questionner, mais que ce serait bon !!! lâcher prise et tant pis !!!!
quand on aime... on devrait être heureux...heureux pour soi et pour l'autre quoi qu'il advienne.
   
Visiteur

Solo Inactif

rank_0.png

Avatar

Groupe: Visiteur

Le 07/05/2018 à 16h32
Bon rétablissement hml
Dans tous les sens du terme :chachatherapie
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 422

Le 25/05/2018 à 22h17
C’edt Super d’avoir du courrier en arrivant :)
C’est super ce que vous avez écris.
Phœnix, quand tu écris, j’ai l’impression que c’est mon ex qui pourrait écrire cela. Ça me touche.
Oui Minymir (l’avocate Du diable ?) j’ai de gros trucs sur le feu. Période ultra intense en émotions et je n’en vous cache pas non plus que j’aurais Préfère en avoir fini avec mes lamentations...
On ne maîtrise pas tout...

Et pour le fil, à la base, je l´avais ouvert pour Écrire en étant moins jugé... mais je suis super content que d’autres écrivent aussi dans cet exutoire (j’exageres Un peu, j'aurais Préféré qu’on ai rien à « exhuter » mais ça me fait bien plaisir tout de même, qu’on écrive...)

C’est très dur depuis une semaine...

Allez je prend mon tour :

Je n’eus jamais si mal que de t’entendre dire
« Je pars, c’est décidé car je ne t’aime plus » ;
Soudain, tout s’est figé : tu viens de nous détruire
Et je pense à tuer le batard qui t’a plu...

Je t’aimais plus que tout. Je te trouvais si belle.
Je nous croyais heureux, dans un nouveau départ,
Nous faisions des projets pour cette vie nouvelle,
Le soir, tu m’attendais lorsque je rentrais tard.

Nous nous donnions la main en marchant dans la rue,
Je te faisais sourire avec deux brins d’humour,
En passant, j’embrassais la peau de ton cou nue
Sans avoir vu venir l’ombre d’un desamour.

Pourquoi n’as-tu rien dit ? J’aurais pu tout entendre ;
J’ai fait quelques erreurs mais t’aimais comme un fou.
Je ne ressens plus rien que souffrance à me pendre.
Dans mon âme amputée, le mal recouvre tout.

Je ne voulais que toi pour unique princesse,
Je ne voulais que toi mais je m’y suis mal pris.
Je paie plus qu’il ne faut. Un an que ça me blesse.
Je ne voulais que toi. Je paie plus que le prix.

J’ai peur d’aller dormir et de te voir en rêve.
Ce qui me fait du bien part en s’amenuisant,
De moins en moins de trucs font que je me relève ;
Ravins, rochers, poids lourds, j’espère en conduisant...

Nos enfants sont si beaux de ta beauté géniale,
C’est atroce et cruel de te voir dans leurs yeux...
Je te vois, tu es là, tu me manque et je chiale ;
Je fais tout mon possible et ça ne va pas mieux.

Des roses du passé ne subsistent que ronces,
Otage de démons qui ne me quittent pas,
Je passe par le feu de questions sans réponses,
Impitoyablement. Sinistrement. Des tas.


Vendredi 25 mai 2018

*
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté