Famille-solo.fr forum

Créations littéraires » États d'âme / Exutoire F*** la déprime

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 16/12/2017 à 01h34
Reprise du message précédent

En rentrant ce soir, j'ai pensé à vous.
En voyant un lapin gambader sur la neige
Illuminée par mes grands feux
Le lapin gambadait sur des cristaux.

La route était cachée sous un fin manteau blanc.
Venant de l'autre sens, les affamés de glisse.
Une fois tous croisés, j'ai la nuit au volant.
J'ai mon propre regard pour unique police.

Je me suis dit : voilà ! Peut être que certains
N'ont pas le temps, l'occaz, ou simplement la chance
De pouvoir contempler ce monde de lutins,
Cette Nature mère de notre émergence.

C'est un petit plaisir, la Natur' ne ment pas.
Pres d'mon ancien chez moi, en dessous de 3 cedres,
Une tombe. Seule. Entourée d'une barrière.
Un chêne à poussé juste dessous et est entrain d'absorber la
Barrière. Il compose avec. Il cicatrise.

La nature compose avec tout.
Y'a des moments j'me dis que toute peine est inutile.
Mais putain, pourquoi on souffre autant ?

Pleins de bonnes pensées Andro
Pleins de bonnes pensées à tous.



Edité par HML Le 16/12/2017 à 01h36
   

Grand Solo

rank_6.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 01/08/2017

Messages: 1299

Le 16/12/2017 à 12h39
Tu souffres à la hauteur de ton amour, réel, torturé, fantasmé, imaginé, trituré, vécu, souvenu. Le cœur va toujours moins vite que la tête.
Et bien sûr tes enfants te font irrémédiablement penser à leur mère et à ta souffrance. Pas facile, c'est certain. Je le vis aussi depuis 2 ans avec mes beaux-enfants. Mais ça se tasse vraiment. Même si c'était dur pour moi, que je m'effondrai (m'effondre encore un peu) avant et après les voir, je fais en sorte de voir leur vie ce qu'ils sont, ce qu'ils deviennent, comment ils prennent leurs vies en main (jeunes à très jeune adultes). Je sais que c'est difficile mais tu vas apprendre, un peu à chaque fois, à les voir seulement à travers ce qu'ils sont, et à votre propre relation toi et eux, en occultant progressivement la femme que tu as aimée.
Tu vas hurler un peu plus en lisant ce qui suit parce que tu trouves que ça fait déjà longtemps que tu souffres, mais 5 mois, c'est assez peu finalement. Et tu avances. Au début, si j'ai bien suivi, tu ne voyais peu tes enfants, là ça se met en place. c'est aussi une réalité qui fait dire que "si, si, c'est vrai tout ça". Alors tu te prends le choc en face, mais en même temps tu construis ta nouvelle vie, votre nouvelle vie avec tes ptits bouts. Tu as un nouvel appart, tu vas prendre de nouvelles habitudes qui vont te caler aussi. En fait le problème il est là aussi, tu es en vrac, et tu as peu de choses qui tiennent autour de toi, de repères sur lesquels t'appuyer. Alors accroches-toi à ceux-là: tes sorties sportives, ton boulot, même si à terme tu voudras évoluer, ton regard sur les choses de la vie... (allez un ptit tour à Bayard par exemple, en raquettes, ou ski de fond). Et à ceux que tu vas mettre en place imperceptiblement. Toutes choses qui, comme dit adromaca, vont déjà te faire tenir une demi-journée, ou une heure.

Et puis, quand tu dis, Ok, pour mon plus grand ce serait une mise à mort. Les deux suivants tiendraient. ben, tu le présupposes, mais t'en sais rien. Je peux t'envoyer un jeune qui presque 20 ans après ne s'en remet pas de la mort de son père. Et il y a des choses à mon avis irrémédiables dans sa vie. Ptet pas que lié à ça, mais bon. Et j'ai 4 autres exemplaires sous la main. Cependant, ça pourrait être une jolie vengeance envers ton ex-femme, parce que ça fait pas vivre sereinement tous les jours d'aider ses gosses à surmonter le deuil de leur père.
Je sais aussi que le coeur et la raison ne se tiennent pas toujours la main; mais se l'entendre dire aide à garder une musique quelque part.
et tu ne fais que chercher tout ce qui peut aider à soulager un minimum. Pourtant, ta douleur, il va te falloir la vivre encore un peu aussi, ou la laisser passer à travers toi. Car elle passera, toujours moins vite que ce que tu voudrais, et pas de la façon dont tu t'y prendras, mais elle passera.

On m'a bien dit, y'a pas une semaine: tu peux être fière du parcours de ces 2 dernières années. Ouais, c'est sûr. n'empêche que 2 ans, c'est long. Et je suis toujours en région parisienne. Et je n'ai jamais pu rien solder de la fin de notre histoire. Mais je reprends pied, j'ai eu des appuis costauds. Et je vais trouver comment réinvestir une envie de vivre qui revient, une confiance dans la vie et dans les autres. Et continuer. Après tout, je me suis bien promis l'année dernière d'avoir comme principal projet à long terme d'arriver à 85ans en pas trop mauvaise forme... ça a l'avantage d'être précis, sans avoir de plans trop serrés non plus.

Allez, encore une demi-journée de tenue.
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 16/12/2017 à 23h12
Le cœur va moins vite que la tête ? Je ne sais pas.
Je commence à comprendre ce que mon ex à fait. Et je comprends à quel point j'ai pu être aveugle. Et ca me tue. D'avoir été aveugle et de m'être trompé sur elle a ce point. Dans le discours, elle était loin de ca. Dans les faits, le réel à parlé. Et c'est moi qui perd tout. Elle, elle a tout ce qu'elle voulait. Ca me cisaille le bide. Qui plus est elle s'acharne sur moi au point de manipuler les enfants. Tu m'aurais raconté le truc il y a 6 mois, je t'aurais ris au nez. Aujourd'hui, c'est de moi que je ris, jaune. Et je tourne en boucle. Je rêve de fracasser le gars. Mon ex ca me déplairait pas mais l'égalité homme-femme n'est pas encore arrivé jusque là. J'ai vraiment du mal à encaisser. Et je ne sais pas pourquoi je culpabilise. Irritable tout le temps. À vif. Je suis une plaie. C'est pas une vie.
Alors j'ai compris qu'il valait mieux se focaliser sur les bonnes choses, sur des moments qui décentrent nos pensées. Mais dans la pratique, je laisse toute la place à la gamberge. Et c'est pas de la bonne... la marche à gravir me semble trop grande pour moi. Et je n'accepte pas cette injustice. Je sais, on risque de crier au complexe de Calimero. N'empêche que j'ai ete floué par la femme que j'aimais profondément plus que tout.
Mon amour était-il réel ? Le mien oui. Force est de constater qu'il manquait de réciprocité. Et de lucidité. C'est ca qui est extrement dur à avaler. J'en suis la 5 mois apres. Et je suis aussi la proie des vagues. Flux et reflux.
J'avoue aussi qu'affronter la vie presque seul, repartir de zéro, m'angoisse beaucoup. Je n'ai jamais eu l'impression d'avoir le bon mode d'emploi. Alors maintenant que j'ai été rejeté, l'estime de soi niveau zéro, etc... disons que les conditions me sont encore plus difficiles.
Un jour apres l'autre, oui, c'est peut être ca. Je vais devoir y passer. Si je tiens. Apres, sur la vengeance par la mort, je suis mitigé. J'ai vécu le cas en réel. La fille qui a trompé et quitte son mari pour son amant, a touché toutes les assurances, elle est blindée, voyage, son amant éleve les enfants de mon pote, elle est pas moche et c'est le genre de fille à être au centre de l'attention et dont il faut être ami avec, si vous voyez le style. Personne ne sait la vérité. Et bien, niveau moral, elle gère. Tout va bien. Une mort pour rien. Et c'est la meilleure cop's de mon ex. Youpi :) Pour les enfants, sur le long terme, on verra. Je comprends le drame que ca peut être pour eux.

Niveau vengeance, je suis entrain de me dire que la meilleure qui soit serait de réussir à me faire une vie meilleure que la précédente. Et d'être totalement indifférent à tout ce qui la concerne. Mais en écrivant ça, mon cœur se fissure. Y'a du taf ! Pour la méthode d'une vie meilleure, je prends tous les bons retours de ceux qui pensent y être arrivés.

Alors voila. J'essaie de prendre mentalement toutes les bonnes résolutions possibles, c'est juste que je craque à un moment et la chute est terrible.
Pour aller dans le mieux, j'ai déménagé aujourd'hui. J'ai presque tout ce qu'il faut. J'ai eu beaucoup d'aide. J'avais aussi mes 3 merveilles. Je pensais que ca allait coincé, mais non ! Une vraie symphonie. Tout s'est Super
Bien passé. Ils sont tous les 3 couches dans un bordel de fou mais ils sont heureux. Et ca me fait un bien fou de les avoir avec moi. Les deux grands sont allés à la médiathèque cet aprèm, tranquillement. Les joies du centre Ville. Ils sont bibliovores, alors je vais vite rentabiliser :)
Le p'tit, c'est plus dur de lui faire comprendre qu'en ville, il y a beaucoup de voitures.. on est plus dans un village de 750 hab...

J'vais me rencarder sur les sorties vers Bayard :)
Voila les familles, la p'tite chronique du soir.
Plein de bonnes choses à vous.



Edité par HML Le 16/12/2017 à 23h27
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 17/12/2017 à 23h00
J'ai des larmes de fond. Des larmes pesant lourd,
Plus lourdes que les croix dont on fait les supplices
En triant les habits du p'tit dernier d'amour,
Du temps où nous étions amoureux et complices.
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 19/12/2017 à 09h42
Je n'ai plus gout de rien. J'erre sur le trottoir.
Son visage est partout quoique je me défoule.
Le cœur tout l'temps serré, rien ne me donne espoir,
J'envisage une corde en traversant la foule.
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 19/12/2017 à 12h33
Je sors de l'avocat. Demain, rencontre à quatre ;
La RA des enfants, quelques histoir' de sous,
Être fou d'son bourreau, pourtant devoir combattre
Quand on voudrais seul'ment la couvrir de bisous.



Edité par HML Le 19/12/2017 à 16h44
   

Super Solo

rank_5.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 13/07/2017

Messages: 956

Le 19/12/2017 à 22h42
HML :

Aime-toi, aime-toi, sois ton meilleur ami
N'entends pas les refrains qui saccagent ton âme
Surtout rappelle-toi, le bonheur t'est permis
À toi, par tes efforts de conserver sa flamme.


Là, j'adhère totalement sur l'idée, mais, charme du virtuel, le charme de ma réalité fait que je ne serai probablement pas libre avant 2019 (enfin, en étant optimiste !)

Ceci dit ... tes rimes sont belles, et point ennemies.
Qu'une flamme t'enflamme, un nouvel incendie,
Brûlera ton cœur, sans aucune rancœur,
Un jour, par amour,enfin viendra l'heure.

Entre temps, ta plume amie
Saura de mon âme, expulser
Les ennuis, les tracas,
Et ce foutu fratras !




Ils sont fous, ces romains !
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 20/12/2017 à 02h32
Tu dis ça parce que ta séparation/divorce ne prendra fin qu'a ce moment là ? Si c'est ca, je compatis. J'espère que tu n'en souffriras pas de trop. Je suis touché par ton vœu que je trouve une flamme. Je crois malheureusement que la cicatrisation sera tres tres longue à moins d'une tres tres bonne surprise. Je pensais qu'elle était ma flamme...

Je la vois aujourd'hui. Je devrais être fort.
Ne pas laisser parler la douleur dans mon corps.
La regarder mentir et m'arracher mes gosses,
Me blesser, me blesser, dire des choses fausses.

Pour moi, ca continu ; je me lève en sueur
Sidéré par le choc, son sang-froid de tueur
Et je revis le tout, le cerveau qui mouline,
Être trompé, quitté, roulé dans la farine.






   

Super Solo

rank_5.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 13/07/2017

Messages: 956

Le 20/12/2017 à 19h12
HML , pour ta propre gouverne, je suis séparée depuis 2000, divorcée officiellement en 2002 suite à de longues palabres et les vicissitudes de la vie, mais, comme je suis la quittante, je n'ai rien d'autre à te dire.

Bon ... entre 2002 et maintenant , fatalement, je suis passée par différentes "phases".... et phrases, aussi, en particulier ici ( enfin, avant ici, aussi !)


Ils sont fous, ces romains !
   

Grand Solo

rank_6.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 01/08/2017

Messages: 1299

Le 20/12/2017 à 23h32
Une petite pensée pour toi HML, en espérant que cette entrevue ne s'est pas mal passée. Désolée pas d'inspiration pour faire tout ça en vers.

Sinon, on pourra ptet bientôt parler, en tant que collègues et haut-alpins, enfin si tu le veux bien... A bientôt.
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 21/12/2017 à 05h37
Salut minymir et borry

Ca s'est mal passé. Son avocat a trouvé mon attitude, comment dire, désagréable... il voulait meme que je respire autrement.
Elle avec son classeur et ses tableurs, sa froideur, moi sans rien avec ma peine. Encore une intervention sans anesthésie. Si ca continu, je vais basculer du côté obscur de la force...

Minymir, t'as finalement trouvé du boulot dans le coin où tu descends pour respirer un grand coup ? Avec plaisir pour une rencontre. Je suis en congés jusqu'au 1/1.
Depuis 2 jours, je vis avec mon G13, le plus grand. C'est bon c'est bon c'est bon. Obligé d'être plus fort, et être moins face au vide. Je suis passé en mode Jack Sparrow. Rien a fout' de rien. Ironie noire et détachement absolu. Meme de moi meme. Manger/dormir/vivre à l'arrache... bon, je n'ai pas pris le kit avec rhum, trop dangereux pour moi.

J'ai lu tout le fil sur l'amour est-il une évidence. J'ai lâché quelques sanglots. Vos histoires et votre façon de vous remonter le moral les uns/unes les autres, ca m'a tué. Vous êtes très forts. C'est beau, meme si m'interroger sur l'amour ces temps-ci ce n'est pas... disons, approprié.

J'essaie un p'tit pour la route :

Tandis que je me noie, tu m'appuie sur la tête,
Tu y sautes à pieds joints malgré mes cris, mon sang.
Me faut-il donc mourir pour que tout ca s'arrête ?
Et la mort qui n'vient pas quand je roule à deux cent.
(Rhooo putain c'est glauque...)

Plus rien n'a de valeur, tout se vaut, j'pète un câble,
Je revis sans arrêt mon martyr intérieur,
Tout entier déchirure, atroce, abominable,
Non, aucun lendemain n'est pour l'instant meilleur.

Je n'dors pas, je m'en fous, des avocats, du juge,
Ils vont entériner l'injuste de mon sort
Ils ne sont rien pour moi au milieu du déluge
Le bon pour mes enfants n'est pas de leur ressort.

Que tous ces collabos crèvent la gueule ouverte,
Car c'est moi le floué, moi qui perds tout, putain !
Et les enfants aussi, ont une sacrée perte,
Privé de leur papa, matins apres matins.

Dur de superposer sur l'imag' de ma douce
Son imag' de bourreau sans scrupule et cruel
Que l'univers entier se porte à ma rescousse
J'en ai plus rien à fout', je niqu' le Pèr' Noël.

Y'a quand même un peu d'bien à s'en battre les couilles,
(désolé de la vulgarité, mais comme dirait le personnage d'Agnes Jaoui dans Un air de famille, "on peut être vulgaire sans dire de gros mots")
La vie me fait moins peur vu que tout m'est égal,
Nouveau masque social, adieu mes vieilles trouilles,
J'fais plus dans l'sentiment, d'tout' façon j'ai trop mal.



Edité par HML Le 21/12/2017 à 11h22
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 21/12/2017 à 12h30
Ma fille avait la pêche ; un vrai petit soleil.
Prête à passer des heur' a dessiner tranquille.
Aujourd'hui, dans ses yeux, un truc n'est pas pareil,
J'dois chasser les nuag' de son cœur, être agile.

J'vais lui filer ce soir, des clous à tête de mort,
Pour mettre à ses oreill', c'est son côté punkette
J'vais pas attend' Noel, j'm'en fous, c'est ell' d'abord,
´Faut qu´j´lui sorte un lapin du fond de ma casquette.

Putain, que ca fait mal de la voir comme ca,
Je n'en dirait pas plus, tout l'monde voit le délire,
Allez allez allez, trouvons le jus fissa
Y'a du bonheur pas loin sans casser la tir'lire.

Ils sont beaux nos enfants, mais putain qu'ils sont beaux !
Pétillants, résiliants, débordants de lumière,
À portée de la main, de merveilleux cadeaux,
Des putains de beautés ! Beaux comme une prière.



Edité par HML Le 21/12/2017 à 13h35
   

Grand Solo

rank_6.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 17/07/2017

Messages: 1258

Le 21/12/2017 à 13h26
Hml

Que oui ils sont beaux nos enfants
et parois de simplement croiser leur regard
nous fait quitter notre teint hagard
Et nous amener tant d'émerveillement


Phoenix renaît ... Grâce à Icare qui fait ce qui lui plaît ...
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 21/12/2017 à 15h27
Oh oui, douce Phoenix, nos enfants sont le sang
Qui portent nos baisers sur leurs fronts innocents
C'est des fureurs de vivre, avides d'existence,
Qui font craquer nos cœurs et dans' et dans' et dansent...



Edité par HML Le 22/12/2017 à 06h03
   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 21/12/2017 à 22h30
Alors qu' sous les sapins, les pair' de grolls attendent
Que l'gros barbu tout rouge entre dans le conduit,
Que nos marmots tapiss' la maison de guirlandes
Et qu'on voit scintiller les décos dans la nuit,

Alors qu'à dix-sept heur', presque vingt-huit minutes,
Nous avons basculé vers plus d'ensoleill'ment,
Qu'il fait si froid dehors mais si bon dans nos huttes,
Qu'on esper' tous passer un super bon moment,

Alors que dans nos cœurs on voudrait l'accalmie,
Un baume de douceur sur les plaies qui font mal,
Qu'on voudrait voir enfin la douleur endormie,
R'trouver un quotidien juste à peu près normal,

Je voudrais, d'un poème, aimer malgré la peine,
Aimer avec panache en amoureux transi,
Sentir l'amour couler comme un feu dans mes veines
En ayant le bonheur d'être à nouveau choisi.


















   

Yann Solo ^^

rank_4.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 22/11/2017

Messages: 454

Le 22/12/2017 à 04h29
Il est deux heur' et d'mie. Je me réveille encore.
Ca f'ra bientôt six mois et j'en suis toujours là.
Six mois à supporter cet enfer qui m' dévore
Et que mille démons en moi font la hola.

Vu qu'j'en chie comme il faut, j'ai bien le privilège
De m'poser des questions, de chercher à savoir ;
J'ai bien l'droit de pleurer si l'ecritur' m'allège,
C'est un' des seules chos' qui soit en mon pouvoir.

Donc, cett'nuit je me dis une chose nouvelle :
Elle est partie d'un coup sans plus d'explication.
Dix-huit ans, 3 enfants, ell'part d'un p'tit coup d'ailes,
En rompant brutal'ment tout' communication.

Ok, vous allez dire "il est trop romantique,
Ici, dans la vraie vie, ce sont des chos' qui s'font,
Peu import' de savoir quelle mouche la pique
Ni avec quel connard ell' s'envoie au plafond."

Objection votre honneur ! Il est d'autres méthodes
Pour quitter son conjoint avec plus de respect !
Pourquoi trahir, mentir, s'installer dans la fraude ?
Au final, n'est-ce pas se refuser la paix ?

Surtout que, franchement, je n'ai rien fait de grave.
Je l'aimais, c'est certain, promis, juré, craché !
Ell' qui s'est sur'ment dit "Mais son amour m'entrave !"
- ´Faut bien qu'ell' justifie de nous avoir gâché.

Cela fait donc six mois, que j'attends, que j'espère,
Sinon qu'ell' chang' d'avis, au moins la vérité,
Mais mêm' si d'nos enfants je resterais le père,
Ell' me juge aujourd'hui plein de médiocrité.

Je ressens dans ses yeux, dans ses act', ses paroles
Du mépris, de la hain', un rejet viscéral,
Et l'pir' c'est qu'ell' m'accus' d'intervertir les rôles ;
C'est p'être ell' qu'a raison, p'etr' que tout est moral.

Je suis p't'être un sal' con qui mérit' c'qui m'arrive,
P't'être au niveau karma, j'ai commis des impairs,
P't'êtr' que j'ai mérité tout ce dont ell' nous prive
P't'êtr' que je suis vraiment un dangereux pervers...

Ah, mes chers compagnons qui lisez mes histoires,
J'suis vraiment désolé de n'pas partager mieux...
J'fais d'mon mieux pour lutter contre mes idées noires
En v'nant lâcher le lest qui m'inonde les yeux.

Il est quatre heur' et d'mie. À ce point du poème.
Je me suis fait du bien à rimer mon malheur.
À tous qui êtes là, grand merci, je vous aime
Pour ce que vous offrez d'amour et de chaleur.

La bise à tous.
À plus tard, inch' Allah.



Edité par HML Le 22/12/2017 à 07h40
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté